20 août 2015

Les perles d'Axel

A: Pourquoi les pectoraux ça s'appelle des pectoraux?
M: C'est comme ça, c'est leur nom. Y'a pas vraiment de raison. C'est comme, pourquoi des fesses ça s'appelle des fesses? 
A: Ben, parce que ça pue!

Note à moi-même: ne jamais répondre à une question d'enfant par une autre question.

Ni prendre les fesses en exemple...

5 août 2015

Jardinière himmeli

Dans la série intitulée « Ces petits projets qui n’en finissent plus », en voilà un que j'ai réalisé il y a plusieurs mois déjà. Jusqu’ici tout semble normal. Où ça accroche c’est quand on sait que j’ai entamé ce projet il y a presque 3 ans…

Je vous présente finalement ma jardinière himmeli. Oui, je sais, vous en avez vu mille fois depuis, mais moi je l’aime. Bon.
 

Pour la petite histoire, j’avais vu une jardinière semblable sur Etsy. Coup de foudre pour l’objet, mais moins pour son prix. Et comme vous commencez à plutôt bien me connaître, vous savez que si je pense pouvoir faire un DIY ou encore un DIFM (je vous invite à (re)lire ce vieil article à ce sujet), je vais tenter de relever le défi.

Parlant de défi, j’ai cherché pendant des mois où me procurer les fameux tubes de laiton. Et un jour, je suis tombé par hasard sur des tubes destinés à la confection de stylo chez Langevin Forest. Alléluia!

Entretemps, j’avais déjà commencé à rédiger un article sur le sujet pour le blog. Tout était prévu, j’allais publier l’article en question le jour du solstice d’hiver 2013 (parce qu’à l’origine le himmeli est un mobile composé de formes géométriques fabriqué avec des bouts de pailles et des ficelles et que cette décoration finlandaise était créée pour célébrer le solstice d’hiver… d’où mon concept original!). Sauf que la vie va à toute vitesse (vitesse inversement proportionnelle à ma rapidité d’exécution sur ce présent blog) et que je n’ai pas eu le temps de faire le himmeli à temps. Pour maintenir mon concept, je devais donc attendre au prochain solstice d’hiver qui, ben oui, n’arrive qu’une seule fois l’an. Encore heureuse de ne pas avoir eu un concept associé à une année bissextile…

Toujours est-il qu’en prévision de l’hiver suivant, j’ai produit mon himmeli l’automne dernier. Puis j’ai demandé à Pat de faire des belles photos de l’objet en question. Puis il en a fait. Mais il ne les trouvait pas belles. Puis je me suis dis que j’allais en faire moi-même d’abord (j’assume ma médiocrité photographique). Mais la carte mémoire était pleine, puis l’ordinateur ne voulait plus la lire, puis ceci, puis cela, et au dernières nouvelles on a célébré Noël, le nouvel an, mon 40ième anniversaire, Pâques…

Voilà qu’aujourd’hui - à moins 49 jours de l’équinoxe d’automne précisément-  j’ai pensé que de vous présenter le résultat de mon travail acharné serait vraiment le moment idéal (Je sais, je sais. N’hésitez pas à m’engager pour créer des concepts novateurs…)! 


Aujourd’hui, il y a non seulement des himmelis présents partout en décoration mais également des tutoriels encore bien meilleurs que celui que j’avais préparé. Je vous laisse fureter l’immensité du web si l’envie vous prends d’en confectionner un. Mais au moins vous saurez grâce à moi OÙ vous procurer les tubes de laiton. 
À moins qu’il y en ait désormais partout…