25 octobre 2013

Noix glacées épicées

Il y a quelques années de ça, mon amie M m’a offert un divin mélange d’amandes pour mon anniversaire. Un cadeau fait maison. Comme je les aime. Puis j’ai essayé de trouver des recettes semblables sur Internet, mais sans succès. Le goût n’y était pas. Et depuis lors, ma vie était fade. Sans saveur. Alors en désespoir de cause, je lui ai écris la semaine dernière en lui disant qu’elle était mon seul et dernier espoir avant de renoncer à tout jamais aux noix, et tant qu'à y être à tout plaisir dans la vie… Et j'ai dû être fort convaincante parce que hier matin, dans ma boîte courriel se trouvait LA recette! Et parce que vous aussi voudrez bientôt la remercier, à go on dit tous ensemble haut et fort "Merci M!".

Il n’en fallait pas plus pour que je m’attelle à mes fourneaux afin de m'empiffrer dans les noix de partager avec vous ce délice croquant. À l’origine, la recette est conçue pour des amandes et/ou pacanes, mais comme je suis très libertine quand il s’agit de cuisine, j’ai plutôt opté pour un mélange de différentes noix que j’aime. Et je vous suggère d’en faire autant!



N O I X  G L A C É E S  É P I C É E S
¾ tasse d’eau
¾ tasse de sucre
3 tasses de noix (j'ai mis des amandes, noisettes, noix d’acajou, arachides)
2 cuillères à table de graines de sésame
1¼ sel de mer (à ajuster si vos noix sont déjà salées)
¼ cuillère à thé de piment de cayenne moulu
¼ cuillère à thé de gingembre moulu

  1. Dans une grande casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau en brassant continuellement pendant 5 minutes. Retirer du feu.
  2. Ajouter les noix. Laisser reposer 5 minutes en brassant régulièrement.
  3. Dans un petit bol, mélanger les 4 derniers ingrédients. Les ajouter au mélange de noix et bien les enrober.
  4. Étaler les noix sur une plaque à biscuits, recouverte de papier parchemin.
  5. Enfourner à 350°, 18 minutes (jusqu’à ce que les noix soient dorées et dégagent leurs arômes). Remuer à mi-cuisson.
  6. Laisser refroidir.


Et si vous êtes capables de ne pas tout manger dans l'heure suivante, ça peut faire un très beau cadeau d'hôtesse présenté dans un pot de verre ou une jolie boîte métallique. Je dis ça comme ça… si jamais je vous invite à dîner!


Note: Pour un petit kick, ajoutez plus d'épices. C'est ce que je ferai la prochaine fois.

15 octobre 2013

La salle à manger de Sophie et Maxime

Chez Maxime, Sophie et leurs trois enfants c’est présentement le branle-bas de combat!

Grâce aux travaux en cours, bientôt seront enfin résolus plusieurs problèmes qui envahissaient leur salle à manger : le fichu puits de lumière qui coule au-dessus de leur table malgré de nombreuses réparations; le projet d’enlever l’imposant foyer qui s’éternise depuis de trop longtemps; sans oublier les fourmis charpentières qui ont grignoté tout le cadre de la fenêtre...

Quand on doit composer avec des travaux et toute la poussière qui vient avec, on a plutôt hâte de passer en mode déco! Alors les idées fusent : on parle d’envie de blanc, de touches de rouge peut-être, de rangement ouvert, d’un projet DIY pour le luminaire et de s’asseoir enfin à table pour relaxer… une fois la poussière retombée!

[diningzd15.JPG]
[Via]

Co aime: le grand banc, la table de bois


[Via]
Co aime: les suspensions surdimensionnées, les chaises Eames

wood kitchen shelf with mirror backing by Emma of Marion House Book
[Via]
Co aime: le caisson miroir, la palette de couleurs

awfully pretty
[Via]
Co aime: le mobilier, le style épuré

I had a dream about a bookcase with a slanted roof last night, similar to this. I must make it. "If you build it, they will come!"
© Trine Thorsen

Co aime: l'énorme suspension, le rangement intégré


calming dining room
© Hello, WANG, TZU HWA sur Flickr
Co aime: la suspension composée d'ampoules nues, les étagères

not a huge fan of red, generally, but I love this!  The pink flowers on the table makes it work all the more.
[Via]

Co aime: les chaises rouges, le blanc des murs

[Via]
Co aime: le moulures et la girafe (!)

Amazing dining room! Love the metal table and the wine bottle chandelier, not to mention the open shelving! Perfect combination of contemporary and collected. Love it.
[Via]
Co aime: le style industriel, les étagères faites de planches



Pour encore plus d'idées déco et de luminaires visitez le tableau La pièce de... sur Pinterest!

14 octobre 2013

Gérer ses géraniums

Aujourd'hui c'est l'Action de grâce et qui dit Action de grâce dit: on mange de la dinde c'est le temps de rentrer ses géraniums. Parce que non, non, non, on ne les jettent pas! Sauf si on a de l'argent à jeter par les fenêtres. Et tant qu'à y être, on en profite pour économiser encore plus en faisant également des boutures.




Comment faire tout ça? Rien de plus simple!


B O U T U R A G E
À partir de votre plan mère, il faut d'abord prélever un bout de tige d'environ 10-20 cm.



Ôter les feuilles du bas, pour ne conserver que les 2 feuilles du haut. Couper le bas de la tige en diagonale.



Tremper le bas de la tige dans une poudre favorisant la formation de racines, appelée hormone de bouturage.



Les insérer dans une pastille de terreau compressée (Jiffy) que vous aurez préalablement fait gonfler dans de l'eau tiède.





Placer ensuite dans un endroit mi-ombragé et maintenir humide. Ne pas trop arroser pour éviter que le plan ne pourrisse. Des racines devraient apparaître au cours des 15 à 30 prochains jours. Ce sera alors le moment de les transplanter en pot. On pourra alors les placer sur le bord de la fenêtre.



H I V E R N A G E 
Pour conserver vos plans de géraniums dans le but de les réutiliser lors de la prochaine belle saison, couper allègrement les feuilles, particulièrement dans le bas des tiges. Ne garder que de belles feuilles et ne laisser aucun bouton de fleurs car cela épuiserait le plan.


Je fais un test cette année, je vais essayer de conserver également ma pervenche

Mettre dans un endroit frais avec un minimum d'éclairage pour tout l'hiver. Arroser modérément, environ une fois par mois.

Une fois tout ça fait, vous pouvez vous faire un plat réconfortant à la mijoteuse et pleurer toutes les larmes de votre corps; l'hiver s'en vient!

11 octobre 2013

Yogourt maison

J'aime les choses fait maison et ça vaut pour ma cuisine aussi! Depuis quelques mois déjà je fais mon yogourt. C’est tellement bon! Et c’est si simple!




Pour faire vous aussi votre yogourt, il vous faut :

  • Deux cuillères à soupe de yogourt nature
  • 1 litre et demi de lait (j’utilise du 1%)
  • Une casserole
  • Un thermomètre à cuisson
  • Une cocotte (j’utilise le contenant de ma mijoteuse)
  • Du temps

1. Dans la casserole, faire chauffer le lait jusqu’à 180°. Retirer du feu.
2. Laisser refroidir le lait jusqu’à 110-120°.
3. Une fois le lait refroidi, le verser dans la cocotte et ajouter le yogourt. Brasser. Mettre le couvercle.
4. Mettre la cocotte dans le four, près de la lumière allumée et laissez reposer 12 heures.
5. Ensuite, il y a deux opérations à faire, au choix :

- Pour un yogourt style brassé, vous brassez (très concept) le yogourt afin que les fermentations et le petit lait se mélangent. Transférer dans un contenant et mettre au frigo, le yogourt se raffermira.
- Pour un yogourt style grec, il faut l’égoutter. La meilleure méthode que j’ai trouvée est de mettre le yogourt sur deux épaisseurs de papiers essuie-tout (de bonne qualité) déposés dans une passoire, laquelle étant elle-même dans un cul-de-poule. Mettre au frigo quelques heures. Retirer le yogourt du papier et le transférer dans un pot hermétique. Le brasser légèrement et mettre au frigo.

Comme les enfants préfèrent le yogourt brassé et que moi je tuerais pour du yogourt grec, à chaque fois que j’en fait, j’en égoutte le tiers et je brasse le reste. Dans les deux cas je mets ensuite un peu de vanille, et au moment de servir j’ajoute du nectar d’agave. Les enfants adorent!

D’ailleurs, dès la première fois que j’en ai fait Ludo s’est exclamé : « Oh maman, c’est le meilleur yogourt que j’ai mangé au monde! Meilleur que les plus grands chefs. C’est onctueux et c’est entièrement naturel… ». Ça c’est mon fils!

Faire son yogourt s’insère plutôt bien dans une routine de semaine. Je le prépare le soir, après le souper. Le matin je transfère le yogourt des garçons dans un pot et met le mien à égoutter au frigo. Le soir lorsque je reviens du travail, il ne me reste qu’à verser la vanille et brasser mes yogourts. Presque moins long que d'arrêter en acheter à l'épicerie!

NOTE: Le yogourt se garde environ 1 semaine au frigo.

9 octobre 2013

LA PORTE ROUGE: La révélation!

Devinez quoi?
Nous avons (enfin) terminé la restauration de notre porte!


Voici un rappel de ce qu'avait l'air notre porte avant. 
La honte totale!



Et la voici maintenant... 
Attention, je vous préviens, ça donne un sacré coup!


T A D A M !


Ça en jette, hein?
Vous étiez bien assis, j'espère!


C'est moche, sale, peu invitant

C'est beau, propre, vous êtes les bienvenus!

Est-ce que je n'ai pas la plus belle porte du monde? Nous sommes plus qu'enchantés du résultat. Ça valait franchement le coup: chacune des heures investies, les douze heures de décapage, les multiples allers-retours au Home Depot et même les manucures fichues.

Techniquement, nous n’avons pas encore tout à fait terminé les travaux. Vous devriez voir l'autre côté de la porte... Et on aimerait aussi changer notre boîte à lettre pour une en bois (c'est promis, on vous montrera toutes les étapes le moment venu). On voudrait aussi moderniser notre adresse. Moi j'aimerais qu’elle soit située en haut de la porte, sur l’imposte, mais Pat préfèrerait qu’elle soit sur une plaque, sur le côté. Et vous, quelle serait votre préférence? Allez, choisissez votre camp!

8 octobre 2013

Lumière au cube

Il y a plusieurs mois, en faisant mon petit tour quasi-quotidien sur Pinterest, mon oeil a accroché sur le cube au plafond de cette pièce.



Et je me suis aussitôt dis: Mais j'ai absolument besoin je veux un luminaire comme ça moi aussi!

Il y a deux semaines, nous avons donc fait une première tentative avec des restants de moulures de notre porte d'entrée. Mais l'épaisseur du bois ne convenait pas car trop mince, laissant l'assemblage trop fragile, et, pour une raison que nous ignorons, le fusil à clous refusait catégoriquement de coopérer. Inutile de vous dire que le semblant de cube a rapidement terminé dans le bac à bois à brûler... 
Moi compréhensive, mais triste

Puis voilà que la semaine dernière, je reviens à la maison un soir après le travail et avec quoi Pat remonte-t-il du sous-sol? Oui! Mon luminaire cube! Il avait ramené des retailles de bois du chantier où il travaille et avait déjà assemblé le tout. Il avait même pensé à prendre des photos des étapes! 
Moi contente, contente

Vous aussi avez envie d'un cube à votre plafond? Voici comment faire.

Dans une planche de pin de 20 pouces de long, 12 po. de large et de 3/4 po. d'épaisseur, couper 16 morceaux de 3/4 po. de largeur afin d'obtenir des morceaux carrés. Ensuite il vous faut couper vos morceaux aux longueurs suivantes: 

4 morceaux de 15 po.
6 morceaux de 13 ½ po.
6 morceaux de 18 ¾ po. dont vous couperez les extrémités à 45 degrés.


NOTE: Si vous n'avez ni banc de scie ni scie à onglet (comme la grande majorité des gens, j'en conviens), vous pouvez faire tailler les morceaux à votre quincaillerie.





Puisqu'une image vaut mille mots, assembler ensuite le cube comme suit à l'aide de colle à bois, puis de clous de finition:





Une fois que votre cube à pris forme (et que vous avez terminé votre bière), percer délicatement l'un des coins afin d'y faire passer le fil électrique de la suspension.


Appliquer un bouche-pore pour cacher les trous faits par les clous. Attendre que ce soit bien sec avant de sabler. Vous pouvez ensuite teindre, peindre ou vernir à votre goût. Moi, j'ai choisi de simplement traiter le bois avec de l'huile danoise pour un look naturel.



Une fois sec, c'est l'heure d'installer* le cube! Pour le suspendre, nous avons réutilisé le couvercle de plafond et la tige de l'ancien luminaire, que nous avons préalablement peint avec un restant de peinture noire en aérosol. Avant de peindre nous avons bien sablé les pièces puis leur avons appliqué trois couches de peinture.




Finalement on a peint une partie de l'ampoule afin de cacher les inscriptions peu esthétiques. Tout ce que ça prend c'est du ruban de peintre ainsi qu'un peu de peinture en aérosol. 
Pat s'est même permis une petite fantaisie en laissant un léger espacement entre les  lanières de ruban, traçant ainsi une fine ligne au centre de l'ampoule! 


L'usage d'une vieille boite de Pringles est facultative mais fortement recommandée


Voilà le résultat!




J'aime le côté à la fois brut et graphique de cette suspension. J'aime la simplicité du noeud dans le fil et de l'ampoule nue. J'apprécie également son côté ludique qui, je trouve, sied bien à une chambre d'enfant. 



C'est moi ou notre luminaire est encore plus beau que l'original?

_________________________________________________________

Voici la ventilation des coûts:

Bois: retailles 0 $
Monture électrique: acheté dans la section tel quel du IKEA 2 $
Couvercle et tige: récupéré d'un ancien luminaire 0 $
Ampoule: chez IKEA 12 $
Huile: restant 0 $
Peinture: restant 0 $

Pour un grand total de 14 $ 



* Je vous conseille fortement de vous adresser à un électricien pour changer vos luminaires si vous n'en avez pas les compétences.



4 octobre 2013

Confession et tentation

C o n f e s s i o n
J'aime les -beaux- calendriers. Comme ça. Sans raison.
C'est étrange car je ne les consulte qu'à l'occasion et sais rarement quelle date nous sommes...
En fait, si j'y pense bien, je trouve qu'un calendrier réuni le meilleur des deux mondes: c'est à la fois un bel objet ET pratique (si on le consulte, ça va de soi).

T e n t a t i o n
Voilà donc que la saison des calendriers est officiellement ouverte et que je suis très tentée par ce calendrier.

Heather Lins Home

Mais cette fois c'est plus qu'un calendrier. C'est un kit d'initiation au point de croix! Je n'ai jamais fait de broderie de ma vie, mais quelle belle façon de débuter cet art artisanal... et l'année!

Heather Lins Home

En plus, il est agencé à ma porte...