23 août 2013

YUCK!

Vous angoissez déjà à l'idée de recommencer à faire des lunchs pour vos enfants? Car il faut se l'avouer, l'inspiration vient souvent à manquer entre les préférences alimentaires de l'un et de l'autre, les interdits pour cause d'allergies, le frigo qui se vide dramatiquement à la fin de la semaine et nos envies de rester couchée un p'tit 15 minutes de plus le matin (ce qui a pour effet direct de diminuer drastiquement les chances d'assembler LE lunch parfait comprenant les 4 groupes alimentaires). Peut-être vous aussi avez déjà pleuré toutes les larmes de votre corps un de ces matins-là, vous demandant pourquoi vos enfants fréquentent la seule école au monde où il n'y a pas de cafétéria?

Bon je dramatise peut-être un petit peu là, mais je veux que vous compreniez bien l'état d'esprit dans lequel je suis lorsque je DOIS faire les lunchs.

Mais une fois que vous aurez visionné ce sympathique petit film, vous allez probablement vouloir faire comme moi et vous développer un mantra qui vous fera AIMER faire des lunchs...



Zachary, un élève de quatrième année, fréquente une école primaire publique de New York. Alors que le menu de la cafétéria de l'école décrit des repas délicieux et nutritifs, la réalité est tout autre. Armé d'une caméra vidéo cachée et une bonne dose de courage, Zachary se lance dans une mission secrète de six mois afin d'exposer la vérité sur le service de restauration scolaire de sa ville.


Voici la bande-annonce:


Alors? Ce n'est pas tout à fait ce que l'on souhaite voir son enfant manger, non? Il faut visionner l'intégral du film pour voir à quel point l'offre alimentaire est déficitaire. Et pour apprendre que la pizza et les bâtonnets de fromage composent à eux seuls 28% des repas offerts. Et pour voir tout le talent de journaliste-enquêteur de Zachary. Et aussi pour voir son a-do-ra-ble petit frère dire "this is the must disgusting thing I've never seen in my life!". Je veux l'adopter!

J'ai pensé faire regarder le film à mes enfants pour savoir ce qu'ils pensaient des repas servis à cette école. Mais j'ai eu peur qu'ils trouvent que ça ait l'air bon et qu'ils fassent la grève de la faim pour protester contre mes lunchs équilibrés...

Marché Finnegan

Il y a longtemps que je voulais visiter ce mythique marché aux puces. Comme ce n’est pas tout à fait près de chez moi, j’attendais (avec impatience) le BON moment pour y aller. Et ce moment est arrivé samedi dernier!

© Marché Finnegan
Le marché Finnegan est situé aux limites de la petite et très jolie ville de Hudson, en bordure de la rivière des Outaouais. Tous les samedis, depuis quarante ans déjà, la famille Aird met les champs et les granges de son domaine à la disposition des brocanteurs. Ainsi, chaque semaine des centaines de visiteurs s'y rendent, non seulement pour apprécier la quantité et la variété des objets offerts, mais également pour profiter de l'esprit champêtre et résolument bucolique des lieux.
En plus de la brocante usuelle, s’ajoutent des antiquités, des reproductions de meubles québécois, des produits d’alimentation bio, du fait mains, des fleurs...

© Co & Cie

© Co & Cie
 
© Co & Cie

© Co & Cie


Au final, je n’ai rien acheté car je trouvais les prix plutôt élevés. Je préfère courir les friperies et brocantes de mon secteur où je peux trouver certains des articles pour moins cher. Il faut certes y mettre le temps… mais c’est mon plaisir!

Toutefois pour quelqu’un à la recherche d’objets anciens, d’article de collection ou de tout autre élément rustique qui viendra rehausser son décor sans passer des heures à chiner à gauche et à droite, c’est l’endroit parfait.

Mais attention, les chineurs avertis se rendront tôt sur place...

____________________________ 
Finnegan Market
775, Main Road, Hudson
Tous les samedis de mai à octobre, de 9 h à 16 h
Entrée et stationnement gratuits
 

20 août 2013

La bonne idée!

Voilà une jolie idée de patère, toute simple à faire.

Via Pinterest

1. On visse une variété de belles poignées à une planche de bois;
2. On ancre bien au mur avec des crochets à tableau;
3. On y accroche nos plus beaux sacs à main, foulards, colliers;
4. On répète plusieurs fois l'opération 1 et on offre nos superbes patères en cadeau à nos proches... 

15 août 2013

Souvenirs

Je suis une enfant de la génération Passe-Partout.

Notre téléviseur était jaune moutarde. Il avait une antenne à deux oreilles sur le dessus et une autre ronde à l’arrière. On changeait les postes en tournant à l’aide d’une pince car le bouton était brisé. Évidement c’était en noir et blanc. C’est donc plus tard que j’ai su que Passe-Carreau avait un costume de la même couleur que notre téléviseur.

Je connais toutes les chansons par cœur. J’avais les longs jeux que j’écoutais sur mon tourne-disque Fisher Price brun. J’avais le disque jaune et le bleu. Mais pas le rouge. Celui avec Alakazoo. J’aurais tellement aimé l’avoir. Je ne l'ai jamais eu.
Je suis de la génération Passe-Partout. Pas de l'enfant-roi.

J’ai écouté l’émission longtemps. Trop longtemps.
Comme Watatatow. Mais ça c’est une autre histoire.

Je me souviens même que mon premier véritable deuil a été celui de Fardoche. Ou plutôt Pierre Dufresne.

Puis passe le temps. 
Et on passe à autre chose...

Jusqu'à ce qu'arrive ceci:


© Electrik Kidz

Ces pyjamas pour enfants (pour les vrais enfants de 0 à 5 ans. Je précise...seront disponibles en novembre prochain.

Je dois vite aller faire un autre bébé me trouver une nouvelle amie future maman afin de lui offrir un de ces petits pyjamas trop craquants. 

Mais où étiez-vous Electric Kidz lorsque mes enfants étaient bébés? 

11 août 2013

Maman!

C'est aussi comme ça chez vous?
Via Pinterest
Autant j'ai été émue lorsque mes enfants étaient tout-petits et qu'il ont émis les premiers balbutiements du mot ma-ma-ma-ma-man, autant aujourd'hui il y a des jours où je ne suis plus capable d'entendre ce mot. J'en fais de l'urticaire. Je déclare ce mot surutilisé.

Mais parfois ce mot n'est pas dit de façon anodine. Comme la fois où Ludo, la veille de ses cinq ans, s'est ouvert le front lorsqu'un coffre de mécanicien s'est renversé sur lui. 

À l'hôpital. Lui, dans la salle d'observation se débattant et hurlant contre les 4 infirmières et médecins qui tentent de le contenir afin de lui faire les points de suture nécessaires et moi, seule dans la salle d'attente de l'urgence hurlant de l'intérieur une douleur qui ne m'appartient pas. Et de l'autre côté de cette porte, j'ai alors entendu le "Maman!" le plus fort et le plus poignant de ma vie. Ce mot a littéralement résonné dans tout mon corps, suite à quoi j'ai fondu en larmes, lavant au passage tout le semblant de courage que j'avais eu jusque là. Puis, j'ai rejoint Ludo et lui ai simplement dit  "Maman est là...".



"Maman" (ou "Papa") a également déjà résonné autant pour vous? Racontez-moi...

10 août 2013

Brownies aux haricots noirs

Je n'en suis pas à mes premières armes en camouflage alimentaire, mais là, je viens de réussir un véritable coup de maître. En toute modestie, je crois que je peux officiellement passer dans les ligues majeures! 

Il y a quelque temps j'ai fait cette recette de brownies aux haricots noirs sans farine (en anglais). Mais pour je ne sais quelle raison, après 30 minutes au four le mélange ne prenait toujours pas. Un léger moment de panique et une tasse de farine plus tard, je les enfants dégustaient de délicieux brownies. L'intérêt de cette recette résidant, pour moi, dans l'ajout d'haricots et non le retrait de farine, je ne me suis pas gênée pour fariner le tout allègrement! 



BROWNIES AUX HARICOTS NOIRS
1 boîte d'haricots noirs, rincés et égouttés
4 oeufs
1/4 tasse de beurre
50 grammes de chocolat noir râpé (ou 1/4 tasse de cacao)
2/3 tasse de sucre
1 1/2 tasse de farine
1 cuillère à thé de vanille
4 cuillères à soupe de sirop d'érable
1/2 tasse de brisures de chocolat noir (facultatif)

Préchauffer le four à 350 degrés. Graisser un moule. 
À l'aide d'un robot culinaire, mélanger tous les ingrédients, sauf les brisures de chocolat jusqu'à obtention d'un mélange homogène. Verser dans le moule et mettre au four environ 30 minutes. 10 minutes avant la fin, ajouter les brisures de chocolat sur le dessus du brownies et poursuivre la cuisson. Laisser refroidir avant de couper en carrés (en triangles, en rectangles, en étoiles, c'est comme vous voulez...)

Les enfants n'y ont vu que du feu et mes brownies ont obtenu la délicieuse note de 9,5/10. 

Je vous conseille de ne pas substituer les haricots noir par des pois chiches. Les enfants risquent de s'en rendre compte. À moins de faire des brownies au chocolat blanc peut-être...


Ay que viva la sangria!

Il y a quelques années de ça, dès que le printemps pointait le bout de son nez j'étais la première à m'installer à une terrasse avec un pichet de sangria. Et je répétais régulièrement l'opération tout au long de l'été. J'étais aussi l'une des dernières à m'attabler encore dehors, toujours avec mon pichet de sangria, une fois l'automne venu.
Je tiens ici à préciser que TOUS ces pichets ont été partagés avec des ami(e)s...

Mais avec l'arrivée des enfants, c'est le genre d'activité qu'on laisse tomber. La sangria n'étant plus qu'un lointain souvenir, voilà que ma bien-aimée belle-soeur me parle de sa recette coup de coeur de l'été: la sangria blanche. Oh. Que. Oui! Mais je l'ai tout de même quelque peu modifiée afin de satisfaire mes goûts d'experte (hum hum!) en la matière. 
Je savais bien que tout ce temps passé à siroter des verres sur des terrasses me serait un jour profitable... 



SANGRIA BLANCHE  
1 bouteille de vin blanc
1 bouteille de jus de raisin blanc
1/2 tasse de sucre
des fruits au choix coupés en petits morceaux (j'ai mis des mûres, des bleuets, des framboises, une nectarine et une pomme)
1 lime coupée en rondelles
un peu de vodka (facultatif)
1 bouteille de 500 ml de Ginger Ale

L'idéal est de faire macérer les fruits dans un peu de vodka au préalable. 
Dans un grand pichet on mélange les fruits aux autres ingrédients, sauf le Ginger Ale. On laisse reposer quelques heures au frigo, puis on ajoute le Ginger Ale au moment de servir. 

À consommer (avec modération) sur la terrasse de votre choix. Santé!

2 août 2013

Pimp ma pizz'

Mes enfants aiment bien la pizza. Comme les vôtres peut-être.
Nous faisons donc à l'occasion des pizzas maison. Comme vous aussi peut-être.

On sort alors du frigo tout ce qu'on a et qui nous semble pouvoir aller sur une pizza (sauf les ananas... je ne comprendrai jamais!puis chacun fait sa propre pizza selon ses goûts: bacon, olives, basilic, roquette, poireaux, tomates, pancetta, poivrons, épinards... Parce que qu'un repas sans commentaire du genre "j'aime pas ça, c'est trop dégeu ou encore jamais je mangerai ça de ma vie" c'est tellement précieux!

Avant les enfants nous avions l'habitude de faire notre propre pâte à pizza. Celle de Pinard. Elle était délicieuse. Après les enfants, alors que tout raccourci est le bienvenu, notre sommes allés vers les pains pitas, puis nans. Mais voilà que, dans un pur état d'exaltation suite à mon expérience de pâtes fraîches (ou peut-être est-ce l'air vivifiant de la campagne?), j'ai décidé de renouer avec nos bonnes vieilles habitudes. Si je suis capable de faire des pâtes en un tournemain, je vous fais de la pâte à pizza les doigts dans le nez! 

Et puis en fouillant sur le net à la recherche d'une pâte simple et surtout rapide à faire, voilà que j'ai fait une découverte révolutionnaire: la PÂTE À PIZZA SANS LEVURE. Alleluia! Évidemment il manque le petit goût de levain, mais les enfants eux, ils ne s'en rendent pas compte.  Et qu'est-ce que de se priver de levure comparé à un délicieux repas pris dans le calme, la joie et l'allégresse, et ce, un soir de semaine? 








Buon appetito!


1 août 2013

Moments volés










Huile-moi ça!

Comme à chaque année, nous avons profité de nos vacances pour se reposer faire quelques travaux à la maison. J'ai donc, entre autre, fais l'entretien annuel de nos comptoirs de bois sur lesquels il faut appliquer une huile minérale pour les préserver de l'eau et de l'usure. 


Une fois les deux couches nécessaires appliquées, j'avais encore le goût de frotter. Pourquoi pas nos portes? me suis-je alors exclamée! 

Armée d'un linge, d'un dégraissant et d'une brosse à dents (nos portes sont faites de moulures "travaillées", alors on choisi nos armes en conséquences), j'ai d'abord nettoyé nos neufs portes des deux côtés afin de bien enlever la poussière et autres traces de saleté. Puis avec la même huile utilisée pour nos comptoirs, j'ai huilé seize côtés de portes. Je sais que 9 x 2 ça donne 18 et non 16... c'est que je n'ai pas fait l'intérieur des deux portes de garde-robes de notre chambres (vous pensez que je suis paresseuse? Vous avez bien raison. Mais dans ce cas-ci ma paresse n'est pas du tout en cause; je n'avais tout simplement plus d'huile). J'ai ensuite attendu environ une heure (le temps que le bois absorbe l'huile) puis ai frotté encore chacune des portes avec cette fois un linge sec afin d'enlever l'excès d'huile. En tout, l'opération m'aura pris près de trois heures. Et je ne compte pas l'heure d'attente dans le trois heures... paresseux que vous êtes!

Voici des photos avant-après. La différence peut sembler ici subtile, mais en vrai ça rehausse et réchauffe vraiment le grain du bois. De toute beauté. Un trois heures bien investi!

                                                





L'huile conçue spécialement pour les comptoirs de bois de chez IKEA


R2-D2

Dans un moment de pur égarement végétatif, j'ai acheté à un Axel insistant un R2-D2 sans tête dans une friperie. Mais au moment de l'achat, c'était la chose la plus merveilleuse au monde selon Axel. Évidemment, comme il ne savait pas quoi faire avec sa moitié de droïde au retour à la maison, ledit robot est resté plusieurs semaines à prendre la poussière dans la bibliothèque.

Jusqu'à aujourd'hui!

Car voilà que j'ai trouvé trois utilités à un objet qui s'en allait dangereusement en direction du bac de récupération. Mais j'aurais tout de même trouvé ça cruel de me débarrasser ainsi d'un petit droïde sans défense. Surtout qu'il est tellement mignon!

Un pot à crayon

Un porte brosses à dents

Un vase

Sérieusement, n'est-ce pas le plus beau vase à fleurs que vous n'ayez jamais vu? Bon peut-être pas vous, mais pour un p'tit garçon c'est sûrement la plus belle chose du monde! Bon peut-être pas la plus belle chose du monde, mais à tout le moins le truc le plus cool pour mettre des fleurs dedans du monde. Ça c'est garanti!

Vous pensez à d'autres utilités? Faites-moi en part, je tenterai l'expérience. Allez, soyez créatif!